Actualités

Une atmosphère plus chaude est une atmosphère contenant plus de vapeur d'eau.
Après les inondations de Mai et Juin 2016, quels liens avec le changement climatique ?

Fin mai 2016 : Le seuil des 400ppm est franchi d'une manière généralisée sur la planète.
La concentration en CO2 continue d'augmenter sur la planète, avec un franchissement généralisée du seuil symbolique des 400ppm. L'augmentation annuelle semble même s'accélérer.

Début mai 2016 : Des incendies ravagent la ville de Fort McMurray, dans l'Alberta canadien.
De très fortes chaleurs ont déclenché d'une manière explosive des incendies dans l'Ouest du Canada. Là encore, l'ombre de El Nino et du réchauffement climatique plane sur ce drame.

Avril 2016 : El Nino en déclin, La Nina pointe à l'horizon.
Depuis le début de l'année, les eaux du Pacifique Central et Oriental deviennent de moins en moins chaudes, remplacées par des masses plus froides. Le retour à des conditions neutres, voire l'arrivée d'une phase La Nina est de plus en plus probable.

Février et mars 2016 : Le Pérou affronte son enfant Jésus.
Au Pérou, les mois de février et mars sont les plus humides, particulièrement lorsque le phénomène El Nino, qui a été baptisé ainsi par les pêcheurs péruviens, est bien développé dans le Pacifique Equatorial. Retour sur plusieurs semaines de fortes pluies dans le pays andin.

10 mars 2016 : Quand une tempête de neige mexicaine provoque une vague de douceur états-unienne ...
Aux alentours du 10 mars, une plongée d'air polaire a atteint le Mexique jusqu'à des latitudes particulièrement méridionales, provoquant des chutes de neige dans les montagnes mexicaines, un déluge sur le Sud des Etats-Unis, et une grande douceur sur la côte Est.

jeudi 4 décembre 2014

La neige et le verglas du 2 décembre 2014

Après un automne très doux, le général Hiver a fait une entrée remarquée sur la Belgique en ce 2 décembre. Une perturbation a en effet pris naissance sur l'Ardenne et s'est ensuite étendue et déplacée vers l'ouest. Accompagnée de neige et de pluie verglaçante, elle a compliqué la circulation routière et ferroviaire et fut, il faut le reconnaître, plus étendue que prévu. Bref retour sur les événements de cette soirée et nuit.

La situation atmosphérique à 19h00 le 2 décembre montre un courant d'air continental bien établi sur nos régions, amenant du froid depuis l'Europe de l'est. Une perturbation est aux portes de la Belgique, mais ce n'est pas celle-ci qui va nous concerner. C'est une petite dépression arrivant d'Allemagne qui va générer l'épisode. Réduite, mais surprenante... A cette heure-là, elle est sur l'est de la Belgique.


Cette neige a été annoncée dans le bulletin du lundi 1er décembre. Mais à ce stade, les modèles ne simulent que très peu de précipitations, ce qui nous pousse à n'annoncer que quelques flocons, essentiellement sur l'Ardenne. Voici ci-dessous l'image que joignait Info Météo à son bulletin.

Photo : 1/12 20h00 
Brouillard givrant cette nuit, quelques flocons demain sur l'est de l'Ardenne... Prudence!

Cette nuit, nous conserverons un temps complètement bouché et de plus en plus brumeux. Les brouillards réduiront fortement la visibilité, et seront givrants sur la Campine, les provinces de Liège, de Namur et de Luxembourg ainsi que le département des Ardennes. Partout, que ce soit pour le givre, le verglas ou la visibilité réduite, il faudra être prudent demain matin. Les températures minimales seront comprises entre -3 et +2°C, d’est en ouest.

La journée de demain sera sombre, avec un ciel couvert la plupart du temps. Le brouillard éprouvera les pires difficultés à se dissiper. Tout au plus pourra-t-on apercevoir très brièvement quelques rayons du soleil. En fin d’après-midi, il faudra se méfier de (très) légères chutes de neige sur l’est du massif ardennais. Les températures maximales seront comprises entre 0 et 4°C sur la plupart des régions, de 5 à 7°C sur l’extrême ouest du Nord-Pas-de-Calais où on observera un peu de bruine tout au long de la journée.

Mercredi sera un peu plus lumineux, mais dans l’ensemble, il faudra beaucoup de temps au brouillard parfois givrant pour se dissiper. Les températures maximales seront comprises entre -1 et 5°C.

Jeudi, toujours un temps brumeux et très nuageux, avec des températures en hausse.

Bonne soirée !

H.

Mardi 2 au matin, nous revoyons nos prévisions à la hausse. En effet, les modèles ont accentué la perturbation, qui concernera essentiellement le sud du Sillon Sambre-et-Meuse.

Photo : Bonjour,

Ce matin le ciel est une fois de plus couvert avec toujours la présence de brume ou de brouillard.
Les températures vont de -1°C à 3°C.

Et chez vous ? 

La journée se poursuivra dans sous la grisaille avec une humidité toujours fort présente.
Les maximales iront de 1°C à 8°C.

En fin de journée de très faibles précipitations aborderont une large partie sud-est de la Belgique, celles-ci pourront se faire sous forme de neige en grain sur l’est.
N’hésitez pas à revenir vers nous le moment venu pour nous faire part de vos observations.

Passez une bonne journée.

En début d'après-midi, la perturbation n'est pas encore formée. Elle doit apparaître en plein sur le sud de la Belgique dans quelques heures. Info Météo flaire cependant une entourloupe, et pour cause: les retours d'est, comme celui qui va nous concerner, sont en général mal calibrés par les modèles. Cette situation s'est déjà vue à plusieurs reprises. C'est pourquoi un avis de neige/verglas est diffusé.

Photo : 2/12 15h00 ~ AVIS DE NEIGE/VERGLAS (à partager)

Zone concernée: sud-est Hainaut, province Namur, province Liège, province Luxembourg, nord département des Ardennes, est Nord-Pas-de-Calais.
En vigueur: 16h00 - 6h00

Comme annoncé hier soir, une perturbation va s'activer sur le sud de la Belgique en fin d'après-midi et engendrer des précipitations. Celles-ci seront sous forme de neige sur le massif ardennais où une accumulation de quelques centimètres pourra être observée.

Ailleurs dans la zone visée par l'avis, de la neige pourra également être observée, mêlée à de la bruine. Un risque de verglas est à prévoir sur l'ensemble des régions visées par l'avis. Les accumulations y seront temporaires et locales.

La perturbation s'évacuera ensuite vers la France, mais il faudra rester vigilant face au risque de verglas.

La situation n'est pas remarquable, mais elle nécessite une vigilance particulière.

Un suivi sera effectué au besoin. Toutes vos observations et/ou photos sont les bienvenues ;)

H.

Vers 16h30, la neige commence à tomber en Ardenne suite à la formation de la perturbation. Bien vite, elle s'étend, et concerne toute une zone à l'est d'une ligne Bouillon - Hasselt. 


Situation à 17h00: formation de la perturbation

C'est à partir de ce moment-là que les choses se compliquent: la perturbation est plus vaste que la modélisation. De la neige ferme se dépose non seulement en Ardenne où l'épaisseur atteint quelques centimètres, mais aussi au nord du sillon Sambre-et-Meuse. Mêlée à la neige, de la pluie tombe par endroits sous des températures négatives, engendrant la formation de verglas. Derrière la perturbation qui avance vers l'ouest, de l'air froid arrive d'Allemagne, garantissant le maintien de la neige. Le front atteint Namur vers 19h00, Charleroi vers 20h00. 


Situation à 20h00: une perturbation pleinement formée et plus active que prévu

Devant l'étendue des événements et l'arrivée de l'air froid à l'arrière, Info Météo réédite son avis de neige/verglas vers 21h30, étendant la zone dans laquelle la neige devrait tenir durablement (zone blanche) et la zone dans laquelle les accumulations sont davantage temporaires (zone bleue). Dans ces deux zones, Info Météo craint l'apparition de verglas à la faveur de l'air froid arrivant de l'est, derrière la perturbation.

Photo : 21h30 ~ Mise à jour de l'avis neige/verglas (à partager)

En vigueur jusque demain 10h00.

De l'air froid déboule de l'Allemagne, descendant progressivement la limite neige ferme/neige fondante. Dans la zone en blanc, il faut s'attendre à une persistance de la neige. Dans la zone bleu, les accumulations sont davantage temporaires. Dans les deux zones, nous craignons l'apparition de verglas suite à la baisse progressive des températures.

Il faudra être vigilant demain à l'heure de pointe!

H.

La région de Mons est touchée vers 22h00. Derrière, quelques poches neigeuses se reforment et concernent le sillon Sambre-et-Meuse tout au long de la soirée, tandis que les températures y descendent à la faveur de l'air froid attiré par la petite dépression s'évacuant alors sur le département des Ardennes.

Au final, c'est le centre de l'Ardenne et les régions de Charleroi et de Gembloux qui auront reçu le plus de neige, avec par endroits jusqu'à 3 cm d'accumulation. Ceci reste très raisonnable, mais marque le retour de la neige dans certaines régions qui n'en ont plus vu depuis près de deux ans maintenant.


Lesves sous la neige au matin du 3 décembre (Auteur: B. Becquart).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire