lundi 21 mars 2016

Le Pérou affronte son enfant Jésus

(Cet article est dédié à tous les Péruviens qui m'ont chaleureusement accueilli dans leur pays et à qui je continue de penser très fort, particulièrement en ces jours un peu difficiles).

Au 20° siècle, les pêcheurs péruviens constataient à des intervalles de temps plus ou moins réguliers un réchauffement anormal des eaux de la côte Nord, de Trujillo à Tumbes, perturbant ainsi leurs pêches. En effet, les eaux classiquement froides apportées par le courant de Humboldt sont de bonnes conditions pour le développement des poissons de la région, notamment l'anchois. Lorsque ces eaux se réchauffent, les poissons ont tendance à fuir ces conditions anormales. Les pêcheurs constatant cette anomalie aux alentours de la fin décembre, ils la surnommèrent "El Nino", en référence à l'Enfant Jésus. Cependant, c'est au maximum solaire, vers fin février/début mars, que les conditions sont les plus favorables pour un impact majeur de El Nino sur le pays qui l'a nommé. Et l'épisode exceptionnel 2015-2016 ne déroge pas à la règle. Cet article propose une chronologie des événements région par région tout en la replaçant dans son contexte météorologique.


samedi 19 mars 2016

L'Express des Ananas

Introduction

Sous ce curieux nom se cache un phénomène météorologique particulier ayant d'importantes conséquences pour la côte Ouest des États-Unis. Le nom littéral est Pineapple Express, et vient de l'anglais. L'expression est rarement traduite en français, et l'usage le plus fréquent est de parler également de Pineapple Express dans la Francophonie. Il désigne une situation de "rivière atmosphérique" qui trouve son origine dans le Pacifique tropical. En gros, cette "rivière" prend donc sa source vers Hawaï, patrie des ananas, d'où le surnom donné à ce phénomène. Cette rivière atmosphérique, comme son nom l'indique, transporte ainsi des quantités phénoménales de vapeur depuis l'Océan, qui crèvent en cataractes d'eau sur la côte Ouest. Comme le rappelle Wikipedia, le terme n'est pas "officiel", mais il ne faut pas se fier à cet aspect folklorique. L'Express des ananas est un des cas les plus étudiés de rivière atmosphérique, de par sa forte récurrence (souvent plusieurs fois par an) et ses conséquences majeures pour l'Ouest des États-Unis. D'autres rivières atmosphériques existent de par le monde (notamment au dessus de l'Amazonie et plongeant vers l'Argentine ou encore au dessus de l'Atlantique vers l'Europe de l'Ouest - le Royaume Uni s'étant fait défoncer par l'une d'entre elle ce mois de Décembre 2015 -). Mais probablement aucune n'a atteint la "célébrité" de l'Express des ananas. À la faveur des récentes pluies en Californie qui viennent de sauver in extremis l’État d'une énième année de sécheresse, nous vous proposons un petit retour sur ce phénomène. Nous nous arrêterons plus particulièrement sur la sévérité particularité de l'Express des ananas de ce début mars 2016, qui s'est combiné avec une rivière atmosphérique du golfe du Mexique pour atteindre une immense étendue spatiale et pulvériser des records d'humidité à travers le Sud-Ouest et le Sud des États-Unis.


mardi 15 mars 2016

Quand une tempête de neige mexicaine provoque une vague de douceur états-unienne ...

Depuis plusieurs mois, les flux méridionaux semblent particulièrement exacerbés dans tout l'Hémisphère Nord. Nous avons pu déjà le voir aux Etats-Unis, mais aussi en Europe Occidentale, dans les Balkans européens, et aussi en Asie Centrale. Une nouvelle fois, l'amplification du courant Jet à partir du Pacifique a créé une situation globale que l'on peut qualifier d'exceptionnelle, et qui a largement perturbé la météo et la société depuis le Mexique vers le Nord-Est des Etats-unis.


lundi 14 mars 2016

Parions à Paris sur les +1.5°C...

Introduction

L'accord signé par l'ensemble des pays de ce monde en Décembre 2015 à Paris s'était donné pour objectif de limiter le réchauffement à +2°C au-delà du niveau de température du 19ème siècle (dite période "préindustrielle") et de poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à +1,5°C. Nous savions déjà que c'était une promesse d'ivrogne, mais la planète Terre vient de le confirmer en apportant un démenti cinglant à ces belles promesses creuses. En effet, le mois de Février 2016 vient de franchir cette barre des 1.5°C d'après les données des stations de surface. Retour sur ce mois à nouveau des plus exceptionnels.


samedi 5 mars 2016

Chaleur hivernale en Asie Centrale : impacts sur l'enneigement et perspectives estivales

Dans la continuité de l'année 2015 record, des nombreux records battus en Europe du Sud-Est et ailleurs, et de la banquise minimale record enregistrée en janvier, plusieurs pays d'Asie Centrale ont eux aussi battu leur record mensuel durant le deuxième mois de l'année 2016. Nous replacerons ces records dans le contexte général avec une analyse de la situation à l'échelle continentale, de la situation de l'enneigement eurasiatique en cette fin d'hiver, et son possible impact sur l'été boréal.