samedi 30 décembre 2017

VAGUE DE FROID AUX USA

Pendant qu'il fait doux en Europe de l'Ouest (hé oui, le mois de Décembre va être proches à légèrement au dessus des normales de saison en moyenne mensuelles), et bien il fait doux aussi aux États-Unis... Cela n'empêche pas cependant le froid de se manifester ponctuellement. Ainsi, les basses températures et la neige à l'Est du continent nord-américain font actuellement la une. Nous allons tenté de vous expliquer un peu ce qu'il se passe... Pour l’anecdote, ce mot a d'abord pensé publier ce mot sur Facebook, mais étant bavard il a rédigé une tartine qui aurait été inadapté à ce média. Ce sera donc un article de blog qui parlera du froid aux USA. Cependant, il restera marqué par un style plus "réseaux sociaux" avec peu de références aux études scientifiques et des références aux autres médias et réseaux sociaux.

Actuellement, l'Amérique du Nord est coupé en deux. Très doux, voire chaud à l'Ouest, froid à l'Est. Ainsi la Californie traverse une nouvelle année de sécheresse. Une des conséquences fut les feux de forêts gigantesques de Octobre et Décembre. Les choses vont un peu mieux ces derniers temps sur le front des incendies, mais tant que la sécheresse persiste le risque persiste. Ainsi, le Thomas Fire a finalement été maîtrisé, et sa superficie a été évaluée à 282 000 acres approximativement (1 140 km² environ). Il n'en reste pas moins que c'est le plus vaste incendie en Californie depuis le début des comptes, en 1932. Et il fait suite aux incendies absolument catastrophiques d'Octobre, provoquant d'immenses dégâts. Dans le même temps, des villes de l'Est des États-Unis sont ensevelis sous la neige. Ainsi, la ville d'Erie en Pennsylvanie a cumulé 86 centimètres de neige en 24 heures et plus d'un mètre cinquante en trois jours...

vendredi 29 décembre 2017

Edito du 29 décembre 2017: revenir aux fondamentaux

Info Meteo termine ainsi sa quatrième année civile d'existence. Aujourd'hui, le modeste projet initial est devenu l'une des pages météo les plus lues de Belgique et un blog dont l'audience a largement dépassé les frontières, allant jusqu'à être autant lu en France que chez nous. Une telle ascension est le fruit d'un travail colossal mené ces dernières années. J'en profite ici pour remercier tous les membres de l'équipe, présents et moins présents.

Néanmoins, la croissance de notre audience ne doit pas transformer le projet sympa de départ en une grande usine à gaz qui surfe sur son succès. De tels exemples sont malheureusement nombreux dans le grand monde de la météo amateur (et pas que ce monde-là d'ailleurs). Si bien évidemment, nous sommes enchantés d'être autant suivis, nous ne devons pas perdre de vue les grandes lignes qui ont fondé Info Meteo en avril 2013. Pour faire un parallèle avec l'économie, notre objectif est de rester la PME familiale avec une clientèle de grande entreprise.