samedi 24 février 2018

Evénements 2001

Retrouvez sur cette page les principaux événements météorologiques ayant concerné la Belgique en 2001.

Le 10 mars, une tornade est observée sur le Pays de Herve, au niveau des villages de Bolland et de Herve.

La fin de l'hiver est exceptionnellement sombre. Entre le 1er février et le 31 mars, on n'enregistre que 106 heures de soleil.

La nuit du 2 au 3 mai, des orages modérés à forts concernent essentiellement les provinces de Luxembourg, de Liège et du Limbourg.

Le 16 mai dans l'après-midi, des orages sont observés un peu partout.

La haute saison voit se produire de réguliers épisodes orageux étendus.

Le 17 juin, des orages sont observé sur l'est de la Belgique. Il tombe 40 mm de précipitations dans la région de Malmedy.

Le temps est chaud en fin de mois, avec le 26 juin des maximales de 32,0°C à Gosselies et 31,4°C à Bierset. Le 27 en fin de nuit, une dégradation orageuse sous forme d'un système orageux (MCS) arrive de France et concerne une bonne partie de l'ouest de la Belgique ainsi que l'ouest de l'Ardenne. Autour de 3h00 du matin, le système de détection de l'IRM enregistre jusqu'à 180 éclairs par minute, activité essentiellement concentrée sur un tiers ouest de la Belgique. Un peu d'activité électrique est également signalée sur le centre, ainsi qu'en Gaume.

 Progression du système orageux la nuit du 27 au 28 juin 2001 sur l'ouest.

En soirée du 5 juillet, un système orageux (MCS) atteint l'ouest de la Belgique par le Hainaut, avec une activité électrique prononcée (image ci-dessous), puis poursuit sa route à travers l'ouest de la Flandre la nuit suivante. Un autre orage a éclaté plus tôt de Liège à Anvers.

 Animation radar le 5 juillet (source: De Weerkamer).

L'après-midi du 6 juillet, de nouveaux orages concernent une grande partie centrale du pays, avec un foyer particulièrement virulent se déplaçant de Mons vers la Campine. Dans la région de La Louvière, il provoque des dégâts dus à la grêle. En soirée, un nouvel amas orageux concerne une région allant de l'Ardenne à la Campine en frappant Namur et Huy au passage. L'intensité y est modérée à forte. Il tombe 38 mm de pluie à Ivoz-Ramet sur la journée du 6.

Dans le nord-est de la France, le MCS du 6 juillet au soir est beaucoup plus violent, provoquant la mort de plusieurs personnes.

Le 23 juillet, de nombreux orages éclatent un peu partout dans le pays. C'est un nouveau système orageux (MCS) qui concerne en effet nos régions en matinée. Des dégâts sont observés en lien avec la foudre et les fortes précipitations.

Le 26 juillet, ce sont des orages peu mobiles qui éclatent ça et là. Ils sont parfois diluviens: on relève 97 mm de pluie à Stavelot.

Le 2 août en fin d'après-midi et en soirée, sur le point triple d'une perturbation arrivant du sud-ouest, plusieurs salves orageuses traversent le pays. D'abord peu organisés, ces orages se rassemblent en un grand et virulent amas en milieu de soirée, allant d'Anvers à Couvin, avant de progresser vers le nord-est. Des inondations sont observées en plusieurs endroits. Des dégâts dus au vent et à la foudre sont également signalés, essentiellement de la province de Namur au Limbourg. Une rafale de 123 km/h est mesurée à Schaffen, dans l'est de la Flandre. Le système SAFIR de l'IRM, qui enregistre l'activité orageuse, compte jusqu'à 700 décharges par minute au paroxysme de l'orage. Au total ce sont presque 45 000 éclairs qui illuminent la soirée. C'est assurément l'offensive orageuse la plus intense de cette année 2001.



 Progression des zones orageuses en fin d'après-midi et en soirée du 2 août (source: K. Hamid, IRM).

Le 15 août, coup de chaleur: on relève 32,7°C à Beauvechain et 34,1°C à Kleine-Brogel. La nuit suivante, des orages faibles à modérés sont signalés en plusieurs stations du pays (Koksijde, Oostende, Gosselies, Saint-Hubert, Bierset, Spa...). Globalement, le centre du pays est épargné: à Zaventem, on signale des éclairs visibles dans le lointain, provenant des orages éclatant sur les régions voisines.

La nuit du 18 au 19 août, à nouveau des orages sont signalés entre Anvers et Charleroi, mais ils restent également contenus. Toutefois, l'opérateur de Gosselies rapporte de fortes précipitations pendant un bref laps de temps.

Du 24 au 26 août, un nouveau coup de chaleur s'empare de la Belgique. Le troisième jour, on relève les maximales les plus élevées: 32,6°C à Gosselies, 33,6°C à Zaventem, 35,5°C à Kleine-Brogel... et conformément à la règle de ce mois d'août, la seconde partie de nuit du 26 au 27 est orageuse, même si cela se fait plutôt en douceur. Ce sont essentiellement le centre et l'est de la Wallonie ainsi que le Limbourg qui sont concernés.

Le mois de septembre est extraordinairement pluvieux. Sur tout le moins, on relève 199 mm de précipitations à Uccle.

Au soir du 6 octobre, un front froid traverse le pays et s'accompagne d'orages parfois forts, particulièrement intenses pour cette période de l'année. Une tornade est signalée dans la région de Saint-Trond où elle provoque pas mal de dégâts. Des inondations consécutives à de fortes précipitations sont observées du Hainaut à la Campine.

 Image radar en soirée montrant le front orageux progressant à travers le pays (source: IRM).

Le mois qui s'achève est exceptionnellement doux, avec un écart de 3,9°C par rapport à la moyenne.

Le 8 novembre, un flux rapide de nord-ouest puis de nord se met en place sur nos régions. A la côte, les rafales atteignent 115 km/h. La nuit suivante, des orages prennent naissance sur le sud de la mer du Nord et atteignent la région de Dunkerque où ils sont violents: une tornade traverse la ville en provoquant de nombreux dégâts, et d'abondantes chutes de grêle sont observées sur le Nord-Pas-de-Calais. Ces orages débordent sur l'ouest de la Belgique, tandis que de la neige est observée plus à l'est. Par endroits, cette neige tient, comme à Florennes où on observe 1 cm d'accumulation.

Le 27 décembre, on relève 58 cm de neige à Elsenborn.

Le 29 décembre, de la neige est observée sur le centre du pays. Il en tombe entre 5 et 10 cm sur la région de Charleroi et l'Entre-Sambre-et-Meuse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire