mercredi 5 septembre 2018

Evénements 2018 - Septembre à décembre

La journée du 5 septembre est particulièrement lourde, avec des maximales de 23 à 27°C et des taux d'humidité allant de 60 à 80 % sur la plupart des régions. Quelques averses orageuses se développent dans l'après-midi sur le massif ardennais et la région liégeoise, puis un orage à faible déplacement provoque des inondations à Bruxelles, tandis que d'autres cellules faibles à modérées sont observées entre Ottignies, Namur et Charleroi. En soirée, c'est un fort orage à l'activité électrique intense qui se créée entre Sprimont et Theux avant de lentement progresser vers l'est du Limbourg via l'agglomération liégeoise. Au sud-est de Liège, on note un éclair toutes les quelques secondes. En parallèle, d'autres ondées orageuses éclatent à nouveau sur le Namurois, l'une d'entre elles à l'origine d'inondations dans la région de Yvoir.

Les précipitations récoltées sur vingt-quatre heures sont parfois remarquables: 74 mm à Louveigné, 59 mm à Diepenbeek, 43 mm à Awans, 36 mm à Slins, 35 mm à Bierset, 31 mm à Herve et 30 à Courrière.

Le village de Houx (région de Yvoir) inondé à la suite de la stagnation d'un orage modéré en soirée (auteur: V. Nicolay).

Activité électrique observée dans l'après-midi et en soirée du 5 septembre (source: Lightningmaps).

Le premier coup de vent de l'arrière saison se produit le 23 septembre. On relève des rafales jusqu'à 83 km/h à Saint-Hubert, 97 km/h à Torgny et 98 km/h à Beaussaint au passage du front froid de la dépression Fabienne qui laisse 41 mm de pluie en vingt-quatre heures à Elsenborn et 35 mm à Buzenol, provoquant quelques coulées de boue et inondations locales. Une probable tornade frappe Han-sur-Lesse en provoquant quelques dégâts sur des infrastructures sportives.



Si les après-midis de la fin septembre sont douces voire chaudes, les aubes sont par contre fort fraîches, avec les premières gelées en Ardenne, puis localement en plaine en toute fin du mois. 

Le mois de septembre est au final conforme aux normales de températures grâce à une dernière décade bien plus froide que les deux premières, anormalement peu pluvieux au sens du nombre de jours de pluie (les quantités étant normales) et surtout très anormalement ensoleillé.

Le soleil aura souvent brillé au cours de ce mois de septembre. Aurore brumeuse dans l'est de Namur le 25 (auteur: Le Chroniqueur météo).

Première quinzaine d'octobre: chaleur remarquable et orages 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire